L’industrie de la commandite face à la crise

image

En continuité avec le premier sondage sur l’état de l’industrie de la commandite dans le contexte de la crise sanitaire au Québec, voici résultats de la seconde phase réalisée. Les résultats traitent de la relation entre les propriétés et leurs commanditaires, de l’utilisation des budgets de commandite et de la présentation virtuelle d’événements. La perception de l’efficacité de différents angles de la commandite est aussi sondée.

 

CE QU’IL FAUT RETENIR

En général

    • Presque tous les acteurs du secteur demeurent préoccupés par la situation (94 %).
    • Une majorité des répondants croit que, d’ici septembre, les événements culturels en salle, les festivals et les événements sportifs professionnels seront uniquement présentés virtuellement ou tout bonnement annulés (74 % ou plus).

 

Du côté des entreprises

    • Un peu plus de de la moitié seulement affirme que les budgets prévus seront laissés en totalité ou en partie aux événements qui ont été annulés (50 %).
    • Une part notable des budgets de commandite des entreprises seront revus à la baisse en raison de la crise (38 %).
    • Plus des deux-tiers des entreprises comptent revoir leur stratégie de commandite à plus ou moins long terme (59 %).

 

Du côté des propriétés

    • Un peu moins de la moitié dit craindre pour la survie des événements annulés (en légère baisse).
    • Une majorité des propriétés prévoit une diminution de ses revenus de commandite (67 %).
    • Les propriétés trouvent difficile le recrutement de nouveaux commanditaires à l’heure actuelle (86 %).
    • Une majorité des propriétés envisagent une version numérique de leur événement (67 %).

image

Restez dans le coup

Abonnez-vous à notre bulletin d’information mensuel pour connaître toutes les tendances et infos utiles en matière de commandite et accéder aux plus récents articles de notre blogue.

Découvrez

Commencer